AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arelan MacDuncan | Phantom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PUF : Moonster
ECRITS : 438
Localisation : Je te conseille de te retourner. Maintenant.

+ d'infos
Relations:
avatar
Arelan MacDuncan
Modératrice

MessageSujet: Arelan MacDuncan | Phantom   Lun 21 Juil - 13:56


Arelan MacDuncan

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(Shingeki no Kyojin - Rivaille)


ALIAS - Taré, 01M-666-13, Snake, Mad Dog, Black Dog ou plus sobrement le Dogue SEXE - Masculin ÂGE - Précisément inconnu ORIENTATION SEXUELLE - Compliquée MÉTIER - Phantom véreux


D'AUTRES IMAGES - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
NATIONALITÉ - Plus irlandais qu'américain (Possession of BadStories industries)
FAMILLE - Le brouillard complet ...


PHYSIQUE

Avec ses 1m74 pour 69.5 kg, Arelan a un très bon IMC, quoiqu'un peu lourd. Contrairement à ce dont on pourrait s'attendre en entendant sa réputation, il est loin de faire armoire à glace, ce qui le fait un poil chier. Il aurait pu être plus grand mais la malnutrition pendant un moment puis un entrainement parfois trop poussé ont joués sur son squelette. Il est donc un homme de taille moyenne à la silhouette affûtée et compacte, à l'ossature fine et à la musculature solide. Cette dernière est travaillée, non pas pour l'esthétique, mais pour l'utilité, ce qui ne l'empêche pas d'avoir les deux. Les muscles sont dessinés, secs, noueux, énervant souvent les hommes sédentaires et engraissés qui voient le regard de leur blonde suivre le Phantom un instant. Mais puisqu'on se rince l’œil sur lui, on s'aperçoit d'un détail qui en refroidit quelque uns : il est couvert de cicatrices. Quand je dit couvert, c'est couvert. Bras, nuque, abdomen, dos, jambes, reins, cuir chevelu, joue, mains on semble avoir tenté de l'envoyer à la tombe selon toutes les méthodes possibles. Il est souvent bandé de partout mais réussit, la plupart du temps, à dissimuler ses cicatrices. Le plus étrange sont ses marques noirâtres sur son dos et sa nuque. Des tatouages effacés au prix de grandes douleurs pas la société. Le seul qui est resté est celui d'un loup tribal bondissant, qui semble s'être accroché sur tout son dos. Pourquoi ? Certainement parce que cela ressemble vaguement au Grand Méchant Loup. Grand Méchant Loup, conte, BadStories.
Arelan est une pub vivante.

Sa démarche, maintenant. La démarche d'Arelan est souple, silencieuse, féline. On sent du ressort, de l'agilité dans cette manière de marcher. Il aime être en hauteur et est un bon grimpeur (hébertisme), il louvoie avec habileté dans la foule. Il a une bonne endurance et sa vitesse n'est pas mauvaise du tout grâce à une bon entrainement. Qui plus est, le crossfit (ce sport dont certaines personnes disent qu'il faut être maso pour en faire) a renforcé sa force brute, notamment le fait de soulever des poids, de tacler façon boulet de canon ou de vous défoncer à grands coup, aidé par du close-combat autodidacte (aussi appelé "Je sauve ma peau et j'obtient ma becquetance " ou "Je dois me faire obéir par des gars qui font deux fois mon âge et deux têtes de plus que moi"). Vous comprenez mieux la musculature, maintenant ?

Son visage est masculin, mâchoire un peu large et carrée, armée d'une solide dentition malgré une prémolaire cassée. Le nez est peut-être un peu long, mais à peine. Non, ce qui attire le plus, ce sont la joue et les yeux. La joue gauche est marquée d'une mystérieuse cicatrice en croix, plus difficile à cacher que les autres. Mais ses yeux... ce sont des yeux de fauve. La pupille est ronde, certes, mais un phénomène étrange a renforcé la myosis, réduisant les pupilles. L'éclat de l’œil d'un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est à la fois ennuyé et curieux, féroce et blasé. Un regard perçant qui semble toujours analyser, scruter mais qui sait aussi devenir le regard benêt du gentil gars, l'éclat pétillant du blagueur.
Son sourcil gauche est marqué d'une très légère cicatrice. Si celle-ci n'est plus visible, il reste que le sourcil semble coupé dans le sens de la largeur.
Arelan n'est pas très expressif de visage, du moins involontairement, ce n'est pas bon pour les affaires. On ne lui connait que quelques tics : celui de pointer avec son majeur là où tout le monde pointe de l'index, de se passer la main dans les cheveux lorsqu'il est mal à l'aise et de froncer le nez, de grimacer lorsqu'il rit, comme si cela le blessait.

Son visage est surmonté de cheveux châtains foncés, mi-longs pour un homme. D'un air (faussement ?) négligés, il ne sont pas plaqués, tirés comme ceux d'un vieillard mais partent en mèches par-ci par là, gardant quand même l'air d'avoir fait l'effort de les avoir entretenu. Cependant, au lieu de tomber sagement comme ceux de certains, certaines mèches n'en font qu'à leur tête, comme cet espèce de mèche-épi qui retombe presque sur son œil gauche (il n'a pas de chance avec la gauche). Une dernière chose qui énerve Arelan à leur sujet, en plus d'être à la limite de devoir mettre des barrettes pour lire confortablement un livre : ils ondulent, voire bouclent avec l'humidité. Ils ne frisent heureusement pas mais ils prennent un joli effet ondulés alors de ces petits cheveux sur la nuque (vous savez, ceux que l'on prendrait presque pour du duvet) forment de belles boucles biens rondes. Le phénomène commence d'ailleurs par ceux-ci.

Arelan s'est maintenant habitué à l'accoutrement de ses pairs Phantom. En d'autres termes, il quitte rarement son costard. Il n'est pas spécialement pudique et ne se gêne pas pour se balader torse nu chez-lui (en surveillant son appartement en permanence, vous verriez pire) mais il a des cicatrices à dissimuler et aime être habillé avec un minimum de classe. N'ayant plus à présent un compte en banque fourni pour se payer des costumes de couturiers et des vêtements de créateurs, il s'est rabattu sur ses chemises bas de gamme et ce costume pas si différents, au coup d’œil mal exercé, de ceux qu'il portait avant. Il redécouvre ainsi ce qu'on appelle "un train de vie normal". Cela dit, il possède tout de même quelque survêtement bien médiocres, histoire de se mêler au fretin si besoin est.

On en oublierai presque ses "accessoires". Une corde de piano, un AMT Hardballer équipé d'un silencieux et une dague ouvragée d'une vingtaine de centimètres, relique de sa collection d'armes forment tout son attirail de combat. Il lui arrive aussi de porter une gourmette sans plaque pour une quelconque inscription mais il porte aussi une autre sorte de bracelet. Une entrave, un bracelet électronique à la cheville droite. Pourquoi donc ? Parce que le patron trouvait ça plus discret qu'un collier de chien électrique. Ses moindre mouvement sont ainsi surveillés par ses supérieurs hiérarchiques. Ultime objet trimbalé un peu partout : une vapoteuse. La cigarette serait trop mauvaise pour ses poumons, Arelan s'est donc rabattu sur cette option. Un vapoteur invétéré.


PSYCHOLOGIE

«

Au premier abord, tu es l'homme idéal. Souriant, attentionné, patient, intelligent … tu as toutes les qualités. Maintenant, arrêtons la blague, et regardons ta vraie personnalité, pas celle de ta pseudo-couverture.

Précoce détruit - Animal - Posé - Patient - Obstiné - Grande capacité d'adaptation - Vicieux - Curieux (Polymathe) - Morale instable, tout comme son possesseur

Mais la réalité est moins féerique. Mentalement, il tient moins de l'humain que de l'animal. Beaucoup le disent, c'est une bête, un démon sous couverture. Tout d'abord, nous l'avons évoqué, Arelan est un excellent acteur. Sa capacité d'adaptation est surprenante, le rendant en apparence à l'aise en toute situation. Tout s'adapte : sa manière de se tenir, de parler, son habillement, sa gestuelle... Il sait se montrer compatissant avec la vieille s'inquiétant pour son marmot, ferme face au patron coléreux, amical avec la racaille. Il sent ce qu'il doit dire et faire par instinct. D'ailleurs, Arelan obéit surtout à des instincts, à la manière d'un animal. Rappelez-vous en et quoique vous fassiez, évitez de trop le pousser dans ses retranchements. Personne ne sait ce qui pourrait lui passer par la tête à se moment.
Heureusement pour tous, ce trait de caractère est tempéré par la patience, la patience du crocodile attendant la gazelle morte de soif au point d'eau, la patience du loup poursuivant le renne des heures pour le jeter à terre quand il ne tiendra plus. Arelan est un obstiné, attendre ne le gênera pas le moins du monde. Il veux, il obtiendra, d'une manière ou d'une autre.
Arelan a souvent du mal à se considérer comme "humain". Après tout, il a été "élevé" comme un animal. Il n'a pas connu ce que la plupart des humains ont connus : une famille aimante, un foyer où se réfugier, une école pour apprendre à vivre avec les autres, des amis sur qui compter, entres autres. En conséquence, il ne comprend pas. Il ne comprend pas les humains, leurs préoccupations, leurs sentiments, leur manie de s'attacher à tout, de croire tout, de se montrer faible. A cause de cela, Arelan est comme un enfant : assoiffé de savoir. Tout savoir. Psycologie, biologie, chimie, mathématiques, littérature, histoire, ésotérisme. C'est une véritable obsession. Tout ce qui peut lui permettre de comprendre, de savoir lui est "cher". Enfin... façon de parler.
En effet, c'est encore une chose qu'Arelan ne partage pas avec les "humains" mais avec les "bêtes" : la morale. Attention, il en a une, plutôt souple, relativement permissive. Arelan n'aura aucun remord à vous tuer ou à vous laisser agoniser des heures à ses pieds... tout comme il serait prêt à risquer sa vie pour des broutilles.

« I admit that my ways are kinda...disturbing, and illegal the most of the time. But admit one thing : they are fucking effectives ! »

► Sait jouer du piano. Mais ne sait pas comment il le sait.
► S'assoit souvent sur le "politiquement correct"
► Vestige de la vie dans la rue, sans savoir combien de temps séparerons deux repas, Arelan a une forte propension à la gloutonnerie.
► Sauf s'il ne peux pas faire autrement, Arelan se soigne seul, avec les moyens du bord, soit whiskey, sommeil, onguents et remèdes de grand-mère.
► Depuis quelques temps, Arelan s'efforce de vivre de manière plus chaste. Je vous laisse deux minutes pour rire.
HISTOIRE

Antécédents:

Ne sommes-nous pas dans un ville où les contes devient réalités ? Faisons donc la lumière sur un conte... d'un autre genre. Un conte que très peu de personnes connaissent. Je me demande pourquoi...
(Je recommande quand même aux âmes sensibles et aux partisans de la thèse selon laquelle un enfant est pur et innocent de ne pas lire ce qui suit)




Il était une fois un garçonnet qui errait couvert de sang dans les rues sales de la Grosse Pomme, au Pays de l'Oncle Sam. (Hein que ça commence bien ?)

Ce petit garçon, avait un problème (no shit) : il avait un grand trou dans sa mémoire. Mais il se rappelait qu'il venait de l'île d’émeraude et qu'il s’appelait Arelan Fergal Liam MacDuncan (et encore, il n'était pas sûr de cette information). Il se souvenait aussi qu'il ne devait jamais au grand jamais revenir chez lui et, en somme cela lui suffisait. Son univers se résumait donc à ceci : la faim, la peur, une photo de « Maman », la misère et son nom peut-être factice. Il y avait les autres enfants mais ils se montraient souvent cruels et n'aimaient rien de plus que de le battre, parfois jusqu'à faire s'évanouir "Arelan".

Arelan vécut ainsi, fuyant le commun des mortels, se disputant sa nourriture avec ses amis les rats et les pigeons, adoptant les règles de cet étrange peuple que forment les enfants oubliés. Il apprenait vite, très vite en général. Il mit d'ailleurs vite ses connaissances à profit.

C'était un jour d'été indien, un jour de bonheur où un enfant riche avait jeté un hot-dog à peine mangé à terre. Arelan entamait ainsi son premier repas depuis longtemps lorsqu'un autre enfant des rues arriva et lui réclama le hot-dog avant de le frapper. En quelques secondes, il finit le hot-dog. Arelan le regardait, les yeux écarquillés, à demi-fou de faim et ivre de colère. Il laissa l'enfant partir puis se jeta dans son dos, armé de la première ordure qui lui tomba sous la main. Arelan frappa, frappa, frappa jusqu'à ce que l'enfant crie. Il frappa, frappa, frappa jusqu'à ce que l'enfant saigne. Il frappa, frappa, frappa jusqu'à ce que l'enfant ne bouge plus.

Fort de cet exploit, Arelan s'offrit un bon repas. Lorsqu'il releva la tête, un adulte le regardait avec horreur avant de se mettre à le battre. Lorsqu'Arelan se réveilla, tout son corps lui faisait mal et son agresseur se tenait devant lui. Il était attaché comme un chien au mur. Un mois plus tard, il était entré dans l'Irish Mob, la mafia irlandaise. Il se trouva ainsi une famille pour laquelle il travailla comme un forcené, insensibles aux coups, aux corrections. Ce n'était qu'un apprentissage.

Je vous épargne beaucoup de détails de cette histoire mais en 2020, Arelan devint Caporal de l'Irish Mob, ayant plusieurs hommes sous ses ordres, son réseau de proxénétisme et un sacré tas de cadavres derrière lui. Il était craint, il vivait dans le luxe et lui qui voulait tant apprendre avait transformé une part de son gigantesque appartement en bibliothèque.
Le rêve américain.
Un conte de fées urbain.

C'est en 2024 qu'il fit sa première et dernière erreur.
Arelan n'avait une règle : ne s'attacher à personne. Il transgressa cette règle dictée par lui-même en tombant amoureux d'une jeune femme nommée Sarah Thomas. Sarah était une très belle femme, intelligente, grande, de longs cheveux blonds cendrés et des yeux bleu verts grisés. Magnifique. Grace à d'habiles dissimulations, elle crut qu'Arelan était une sorte d'entrepreneur en free-lance/propriétaire d'hôtel. Elle l'a crut jusqu'au jour où l'illusion tomba. Arelan ne sut jamais comment. Il sut seulement qu'elle rentra un soir, folle furieuse, l'insultant à grands cris. Elle lui colla une gifle monumentale et tourna les talons pour partir.
Arelan en resta pétrifié. Il la regarda ramasser ses affaires alors que ses instincts reprirent le dessus. Il se jeta sur elle en hurlant à son tour et saisit sa gorge fragile entre ses mains. Il la tua dans cette dernière étreinte.

C'est ainsi qu'Arelan se retrouva démuni, seul, moisissant dans un cachot sous le matricule M-66613. Il serait tué dans deux semaines par injection léthale. C'est alors qu'un homme entra dans la cellule, accueilli par un aimable "Si vous venez pour avoir le nom des autres, vous pouvez aller vous faire enculer."
Néanmoins, cet homme proposa un marché à Arelan, un marché digne du diable.
Si Arelan se vendait au Patron de la société BadStories, il vivait.
S'il refusait... il avait encore deux semaines à patienter.

Est-il utile de dire quel fut son choix ?


+ D'INFOS SUR VOUS...

PUFF - Moonster
COMMENT NOUS AS-TU TROUVÉ ? - Traînée ici par un truc rouge puis ligotée avec des cheveux dorés avant qu'une sirène me bâillonne... du moins, c'est comme ça que je m'en rappelle...
CODES DE VALIDATION - Ok by AngryHoodie !  finegeezplz Ah gentil Hoodie ?
UNE PETITE PUNCHLINE ? - Très sérieusement, ça manque d'humanité ici... Comment ça le mien il est pas humain ? ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])



Dernière édition par Arelan MacDuncan le Jeu 22 Jan - 19:56, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : Sheela.
ECRITS : 382
Age : 20
Localisation : Sous l'océaaaan... ♪

+ d'infos
Relations:
avatar
La petite Sirène
Maladroite™

MessageSujet: Re: Arelan MacDuncan | Phantom   Lun 21 Juil - 21:39

Pssst, le nom du maire il est dans le conteeexte...!

______BADSTORIES___________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(c) Dixie.

Crystal Howard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ECRITS : 230
avatar
Le Boss
▲ MC Hoodie ▲

MessageSujet: Re: Arelan MacDuncan | Phantom   Lun 21 Juil - 22:04

HEYYYY ! Sheela au coin ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badstories.forumactif.org
PUF : Sheela.
ECRITS : 382
Age : 20
Localisation : Sous l'océaaaan... ♪

+ d'infos
Relations:
avatar
La petite Sirène
Maladroite™

MessageSujet: Re: Arelan MacDuncan | Phantom   Lun 21 Juil - 22:14

La pauvre, elle avait lu l'ancienne version :II

______BADSTORIES___________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(c) Dixie.

Crystal Howard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : Moonster
ECRITS : 438
Localisation : Je te conseille de te retourner. Maintenant.

+ d'infos
Relations:
avatar
Arelan MacDuncan
Modératrice

MessageSujet: Re: Arelan MacDuncan | Phantom   Lun 21 Juil - 22:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

______BADSTORIES___________
#99cc66


Just don't break the rules and play nice and I'm sure we'll all get along ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ECRITS : 230
avatar
Le Boss
▲ MC Hoodie ▲

MessageSujet: Re: Arelan MacDuncan | Phantom   Mar 22 Juil - 3:29

Pour l'image , c'est encore de ma faute :I Donc validosh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badstories.forumactif.org
PUF : Moonster
ECRITS : 438
Localisation : Je te conseille de te retourner. Maintenant.

+ d'infos
Relations:
avatar
Arelan MacDuncan
Modératrice

MessageSujet: Re: Arelan MacDuncan | Phantom   Mar 22 Juil - 10:30

Merci beaucoup beaucoup beaucoup. Surtout que je viens tout juste de finir ! (La faute à ma manie des détails =I)

______BADSTORIES___________
#99cc66


Just don't break the rules and play nice and I'm sure we'll all get along ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Arelan MacDuncan | Phantom   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arelan MacDuncan | Phantom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Titan phantom eldar
» Phantom: Requiem for the Phantom
» The Legend of Zelda: Phantom Hourglass
» The Legend Of Zelda : Phantom Hourglass
» [Test] The Legend of Zelda Phantom Hourglass

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once upon a (bad) time :: Gestion de la communauté :: Validés :: Humains-




Nos Amigos !