AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Icelynn Fridhilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PUF : Kite
ECRITS : 38
Age : 18
Localisation : La Grande Bibliothèque.

+ d'infos
Relations:
avatar
Icelynn Fridhilde
Blanc-Bec

MessageSujet: Icelynn Fridhilde   Mar 30 Déc - 20:54


Icelynn Fridhilde

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ALIAS - Ice', Lynn, Miss Glaciale, l'Archiviste, la Restauratrice.
S'était renommée d'elle même Valentine Abberline, à une époque.SEXE - Féminin.
ÂGE - Un peu plus de 20 ans. ORIENTATION SEXUELLE - Inconnue.
MÉTIER -
Archiviste chez BadStories.


D'AUTRES IMAGES - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


NATIONALITÉ - Originaire d'Islande. Elle semble avoir également des origines Polonaises ( elle prend un fort accent polonais quand elle se met en colère. ).
FAMILLE - Sa grande soeur [ Juliana Fridhilde ] est morte d'un cancer, son père [ Konrad Fridhilde ] s'est fait jeter dehors par sa mère [ Dominika Fridhilde ], morte dans un incendie, laissant Icelynn orpheline.
Elle n'a plus contact avec les autres membres de sa " famille " depuis que ses parents ont été ruinés. Et cela ne l'attriste pas le moins du monde.
Elle considère Rosemarie Bergmann et chaque personne ayant vécu dans son foyer comme sa seconde famille.


PHYSIQUE


Jeune femme atteignant 1m72, à la silhouette élancée et la démarche élégante, aux traits fins et aux belles formes, Icelynn est quelqu'un de plutôt agréable à regarder.
En parlant de regarder, si il devait y avoir une chose qu'il fallait citer comme accrocheur et attirant chez elle, se seront bien ses yeux en amande. D'un bleu glacial et pénétrant, on a parfois l'impression que son regard perçant vous transperce de part en part, vous réduisant en miette avant de vous donner un nouveau souffle de vie. Car que ça soient les expressions que vous pouvez y lire, leur couleur froide, ou le fait que sa pupille soit si claire qu'elle fait passer l'humaine pour une aveugle, rien dans ces yeux ne peux vous laisser de marbre.
Encadrant ces yeux, un visage aux trais aussi délicats et lisses que ceux d'une poupée de cire, sa peau est d'une couleur blanche presque inquiétante. Mais cela vient du fait que Ice' quitte rarement la Grande Bibliothèque et ses livres auxquels elle consacre désormais une grande partie de sa vie, et aussi parce qu'elle ne bronze pas facilement la demoiselle ~ Le reste de son visage suit toujours cette harmonie de délicatesse, son nez est assez court et au bout légèrement arrondi, ses lèvres sont fines et légèrement rosées.
Elle affiche toujours un air sérieux, mais ce n'est pas difficile de la dérider un petit peu tant que ce n'est pas durant ses heures de travail.

Dotée d'une fine chevelure blonde sablée, sa chevelure même est semblable à une arme de séduction : Brillants, parfaitement lisses et doux au touché. Ces derniers ne sont pas si longs qu'il n'y parait : Relâchés, il lui tombent entre les omoplates. Préférant avoir une vue assez dégagée et ne pas être dérangée par ses cheveux, la jeune humaine les noue généralement en une queue de cheval haute, laissant toutefois des mèches retomber sur les côtés de son visage.

Le reste de son corps est lui aussi tout en finesse, avec des épaules étroites et un dos droit. Elle a également tout pour plaire, avec une poitrine généreuse sans que celle ci ne devienne votre centre d'intérêt, des jambes fines tout en étant musclée, un fessier rond et ferme ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ), même ses mains fines et douces, avec de longs doigts " de pianistes ", peuvent vous charmer. Mais sous toutes ces caractéristiques de poupée, de petite princesse fragile, Icelynn cache une bonne résistance physique et une certaine force. Néanmoins, pas une force brute, ses meilleurs atouts étant sa rapidité, sa discretion, et son agilité.

Fait aussi assez flagrant chez Icelynn, c'est son style vestimentaire : Elle a beau ne pas dépenser des millions pour avoir des habits de grandes marques, elle garde une grande classe. Elle possède également une tenue qu'elle appelle " de travail ". Il s'agit en fait d'un White Tie blanc. Comme son nom l'indique, la majeur partie de l'habit est blanc, la veste possédant des bordures mauves et des boutons dorés. Le pantalon est assez serré et pourvu de galons gris argentés. Elle porte également, sous sa veste blanche, une chemise noire aux boutons d'argents, ainsi qu'une cravate blanche immaculée, avec le nœud généralement assez desserrée ~ Ses chaussures quant à elles sont plutôt basiques : De couleur noire profonde, si brillantes qu'on pourrait croire que l'Archiviste passe ses rares heures de temps libres à les cirer.


► Acuité visuelle de 12/10ème à chaque oeil, pas mal hein ?

► Très habile au lancé de fléchettes et de couteaux. Vous savez désormais d'où viennent les trous dans les murs de chez elle.

► Sa main gauche a été brûlée au 2nd degré, prenant une couleur blanchâtre. Les terminaisons nerveuses, les couches inférieures de la peau ayant été détruites, elle ne ressent aucune douleur sur une grande partie de sa main.
Elle porte quotidiennement un gant noir pour masquer cette blessure.

► Dégage toujours une odeur de vanille, de livre neuf, et de café.

PSYCHOLOGIE

En quelques mots:

Travailleuse - Cabocharde - Altruiste - Polie - Perfectionniste - Objective - Logique - Confiante.


On peut trouver au début que l'Archiviste est une personne plutôt étrange. Le nez dans les livres, elle arpente sans cesse les allées de la Bibliothèque. Elle passe a côté de vous, votre regard croise le sien, pourtant c'est comme si elle ne vous vois pas.
C'est ce qu'Icelynn appelle le " professionnalisme ". Imperturbable durant ses heures de travail, une fois dans son élément elle semble incapable d'avoir la notion du temps.
Soucieuse de bien faire, elle est surtout consciente qu'une épée de Damoclès trône au dessus de sa tête, comme pour tout les Archivistes. Ainsi, elle ne tolère aucune erreur, surtout venant de sa part. Elle se montre parfois dure avec les Archivistes qui peuvent faire des erreurs, mais faites tomber ce masque d'antipathie, et vous saurez qu'elle le fait surtout pour éviter que ces derniers ne se fassent tuer par les Phantoms. Ceci dit, elle le fait aussi pour sa propre survie.

D'une politesse rare et même étonnante, Icelynn n'est pas du genre à se montrer très familière; elle évite les surnoms, les abréviations, leur préférant les appellations Monsieur - Madame et les vouvoiements.
Malgré toute cette sympathie, toute cette douceur même qu'elle peut dégager, Icelynn sait remettre les gens à leur place quand il le faut en quelques mots. Gentillesse n'est pas soeur de soumission avec elle ~
La jeune femme est aussi assez réservée. Pas qu'elle soit timide ou même maladroite pour choisir ses mots, au contraire, mais elle ne ressent pas le besoin de raconter sa vie, ou de côtoyer d'autres personnes en permanence. Toutefois, elle est ouverte d'esprit et tolérante, et un dialogue avec quelqu'un lui fait toujours beaucoup plaisir, peu lui importe le sujet. Mais elle n'ira pas d'elle même solliciter votre compagnie ou votre attention. Après, il y a toujours des exceptions...

Très discrète, Icelynn fait surtout son boulot dans son coin, ne demandant rien d'autre que son salaire en échange. D'ailleurs, son travail, parlons en. Elle a vraiment décidé de lui dédier sa vie : Elle est toujours la première présente dans la Bibliothèque, et toujours la dernière à partir. Elle considère les livres comme ses propres enfants, se montrant plutôt agressive quand elle voit l'un d'entre eux dans les mains d'un " novice ". Oui oui, elle aime les livres à ce point...

Maintenant, passons à la face immergée de l'iceberg. Car au fond, tout le monde en a une ~
Icelynn est une personne dotée d'une détermination inébranlable. Elle se fixe un objectif, et fait tout ce qui est en son pouvoir pour l'atteindre. Supportant mal l'échec, elle a la manie de se tuer à la tâche, alors qu'autant d'efforts ne sont pas nécessaires.
Elle a un côté assez maniaque, on s'en rend surtout compte quand on rentre chez elle : Tout est magnifiquement propre, bien rangé, c'en serait presque dérangeant.
Icelynn est quelqu'un d'assez " professionnel ", elle côtoie peut-être pas mal de monde, que ce soit des Archivistes ou d'autres personnes travaillant pour BadStories, mais jamais elle ne cherche à vraiment créer de liens. Elle voit surtout en ces personnes de bons collègues, elle les apprécie, les respecte, mais semble assez coincée pour une relation plus ... " profonde ". Mais il y a toujours un début à tout ~



► Elle est très réceptive aux contacts physiques, et fait donc en sorte de les éviter.

► Rougit très facilement, surtout si on la complimente.

► On la voit souvent avec un / des livre/s à la main, et toujours avec une tasse de café.

► A sans cesse des nuits assez agitées, à cause de cauchemars etc. Ça peut surement expliquer sa consommation abusive de café.

HISTOIRE

Antécédents:



● Naît en Islande, dans la famille Fridhilde, une des familles les plus riches du pays. Dernière enfant de la famille, elle coule des jours heureux avec sa grande soeur et ses parents.

● Alors qu'elle a 6 ans, Icelynn voit sa grande soeur mourir suite à un cancer. Jamais elle n'a comprit pourquoi on lui avait prit sa soeur. Ses parents, bien que dévastés, restent unis pour s'occuper de leur dernière fille.

● Les années passent, Ice' et Dominika se reconstruisent lentement mais sûrement. Konrad, lui, n'y parvient pas. Il commence à sombrer dans l'alcool, rentrant rarement à la maison, ne passant souvent que pour passer ses nerfs sur sa femme, et parfois sa fille.
La situation ne pouvait qu'empirer ; la famille se retrouve ruinée.

● Du jour au lendemain, les Fridhilde se retrouve dehors. Et où était tout ces chers amis à qui papa serrait les mains avec autant de joie, les membres de la famille qui surgissaient de nulle part pour prendre des nouvelles de la p'tite fille ? Ils n'étaient pas là.
Dominika parvint, après beaucoup d'effort, à trouver une maison pour loger sa famille. Enfin maison, c'était vite dit. Ceci dit, le toit tenait debout, bien qu'elle soit assez éloignée de la ville.
Sa mère travaille à s'épuiser, enchaînant les boulots en tant que femme de ménage dans différentes demeures pour réussir à joindre les deux bouts. Konrad continue de noyer sa tristesse dans l'alcool et la drogue, misant parfois l'argent que gagnait sa femme dans des jeux pour pouvoir descendre encore plus de bouteille. Ceci dit, cela ne dura pas longtemps ; Dominika le jeta dehors sans ménagement, après que Konrad ait plongé la main d'Icelynn dans de l'huile bouillante.

● Icelynn a alors 12 ans, quand éclate pour la première fois une dispute entre elle et sa mère. L'Archiviste ne saurait même plus dire à cause de quoi cette dispute avait commencée. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle aurait fugué, laissant sa mère plantée là.
Elle erra ainsi dans la ville, repassant devant la somptueuse maison qui était désormais habitée par une autre famille. La jeune fille passa la nuit dehors, laissant exploser sa colère. Puis les remords vinrent s'en mêler. Le lendemain matin, elle reprit la direction de sa maison.
Mais ce qui l'attendait, ce n'était pas sa mère devant la porte, prête à la prendre dans ses bras. Ce n'était que des ruines, des cendres, un corps calciné et une odeur de brûlé désagréable.
Icelynn enterrera elle même sa mère, avant de fuir cette ville maudite, poussée par la rage et le désespoir.

● 4 ans bientôt se sont écoulés depuis l'accident. Icelynn a essuyé la perte de sa mère comme elle l'avait fait pour sa soeur. Elle avait réussit à reprendre un train de vie " normal ", parvenant à trouver un emplois de femme de ménage pour un type riche quelconque, elle était logée, nourrit, et avait même eût droit à être instruite dans les meilleures conditions possibles. Sa vie était assez agréable, au final. Mis à part ses nuits agitées de cauchemars, ses heures de travail qui semblaient n'en jamais finir, ou encore les avances déplacés de son patron. Face aux nombreux refus de la jeune fille, l'homme en vint à la manière forte, la forçant à être sienne durant une nuit. Se débattant avec rage, il parvint à l'assommer un instant durant. Quand Icelynn reprit conscience, elle fonça sur ce qu'elle considérait comme un déchet humain. Elle le roua de coup, l'inonda d'insultes et de cris, avant de finalement lui briser la nuque contre le rebord d'un meuble.
La jeune fille resta un instant comme " déconnectée ", se rendant compte de ce qu'elle venait de faire peu à peu. Elle quitta la maison dans la nuit, n'emmenant avec elle que quelques affaires, et suffisamment d'argent pour quitter le pays et vivre une vie " tranquille ".

● Icelynn se rend en Allemagne, se faisant connaître là bas comme Valentine Abberline, jeune étudiante originaire d'Angleterre.
D'un côté, nous avions donc Val', belle, souriante, charmante et toujours là pour rendre service. De l'autre, il y avait Icelynn Fridhilde, droguée et alcoolique, perdue dans son passé et incapable de voir se qu'il se passait.
Le jour, elle bossait en tant que femme " à tout faire ", la nuit elle noyait sa tristesse en allant de bar en bar. Et ce qui la dégoûtait encore plus, c'était qu'elle avait l'impression d'être comme son père. Au fil du temps, c'était devenue une certitude.

● Un matin, Icelynn se réveille dans un lit bien trop moelleux, aux allures bien trop coûteux pour être le sien. Elle tentera de se lever, mais une main viendra vite la stopper dans son mouvement. Surprise, elle repousse cette main avant de regarder sa propriétaire. Une femme assez costaude se tenait à son chevet, un plateau avec de la nourriture et de l'eau dans les mains.
Elle ne lui expliqua pas tout de suite ce qu'elle faisait ici, ni comment elle y était arrivée. Et ça ne dérangeait pas Ice', qui comprit vite que le mal de tête qu'elle avait venait sans doute de l'énorme cuite qu'elle s'était prise la nuit dernière.
Quelques heures plus tard, quand elle fut enfin capable de se tenir debout seule, la jeune fille fut présentée à une certaine Rosemarie Bergmann, qui jouait le rôle de " boss " comme disait Icelynn, au sein d'un foyer accueillant les personnes démunies. La jeune fille comprit aussi que son hypothèse de la cuite était la bonne.
Au début réticente, la jeune fille finie par accepter de rester là bas. Néanmoins, elle garda son pseudonyme Valentine Abberline... Jusqu'à ce qu'elle fasse suffisamment confiance aux membres du foyer pour se dévoiler. Mais elle ne parla jamais du meurtre qu'elle avait commis.

● Quelques mois après, l'invitée surprise du foyer était complètement intégrée. Elle avait enfin l'impression de faire à nouveau partie d'une famille. Elle essayait d'être le plus utile possible à ceux qui l'avaient accueillie, jonglant entre des tâches bien différentes. Mais ce qu'elle aimait par dessus tout, c'était assister un vieil homme répondant au nom de Dieter dans ses restaurations et conservations de livres anciens. Vous l'aurez compris, c'est ainsi que naquit sa passion pour les livres et les soins que l'ont peut y apporter.


● Pendant 3 ans, Icelynn put apprendre le métier de Restauratrice de livre auprès de Dieter, qu'elle vous décrirait assurément comme le meilleur Restaurateur du monde - Beaucoup s'accordaient sur ce sujet d'ailleurs - !
Tous deux ne parlait pas énormément ensemble. Pas besoin, aucun des deux n'avait envie de ressasser son passé avec l'autre. Ce qui ne les empêchaient pas d'être proches. Ice' retrouvait en Dieter l'amour paternel qu'elle n'avait jamais connu, et lui revoyait ce qu'il était quand il était plus jeune, une personne à la recherche d'une vie qui lui conviendrait.
Le vieil homme avait trouvé sa place dans ce foyer, à s'occuper de livres dont beaucoup avaient oublié l'existence. Il savait toutefois que la place d'Icelynn n'était pas là; quand il estima qu'elle avait fini son apprentissage et l'avait même dépassé, il lui faisait comprendre de façon détournée qu'elle devait partir, car rien ne l'attendait ici. Mais l'apprentie n'écoutait pas les sollicitations de son professeur.

● Ice' fit longtemps la sourde oreille. Jusqu'à ce que Dieter ne la présente à un type étrange, vêtu de noir, les yeux cachés derrière des lunettes noires.
Ce dernier lui expliqua qu'il représentait une certaine " société " qui désirait ardemment l'employer. Mais la jeune fille avait bien comprit la supercherie : Le type n'était pas venu pour elle, mais pour Dieter. Ce dernier avait du manipuler l'homme pour que ce dernier lâche l'affaire et porte son attention sur l'élève prodige du Restaurateur.

● Elle avait une semaine pour décider, mais tout était déjà vu : Elle ne quitterait pas cet endroit. Elle ne savait pas où elle allait atterrir, si cette histoire de société était un mensonge. Surtout, elle ne voulait pas être seule. Elle aimait cet endroit, que ce soit pour les gens qui y vivent, les souvenirs qu'elle y garde ou les odeurs différentes que chaque pièces dégage.
Seule dans sa chambre, le visage dans son oreiller, Icelynn avait beau être sûre de sa décision, un certain doute persista.

" Et si j'essayais ? ... Si ça échoue, je reviendrais ici ... "

Elle entendit alors la porte grincer dans son dos, mais elle ne réagit pas. Elle sentit alors une main large se poser sur son épaule, et une voix douce lui dire:

" Te voiles pas la face gamine, je sais que tu meurs d'envie d'y aller, au fond. "


Icelynn se retourna, les yeux emplis de larmes. Elle ouvrit la bouche pour répondre, pour lutter. Mais Dieter la coupa.

" Tiens, j'ai restauré ce livre. Pour toi. Emmène le, ça te fera toujours un souvenir d'ici. "

Il lui tendit le livre doté de reliure en or. Il était magnifique. Et son titre " La restauration des livres " ne pouvait que le rendre plus beau, plus précieux, aux yeux d'Icelynn.

Le vieux avait raison. C'était le moment de commencer une nouvelle vie.



+ D'INFOS SUR VOUS...

PUFF - Kite.
COMMENT NOUS AS-TU TROUVÉ ? - On m'a traîné ici x)
CODES DE VALIDATION - Code validé par Arelan MacDuncan
UNE PETITE PUNCHLINE ? - " Bring me my COFFEE ! "
D'ailleurs, j'sais que j'ai pas été très active ( really ? ) et ramener une perso' en plus ça peut paraître abusé ... Donc si le STAFF décide que c'est pas possible pour l'moment, j'comprendrais x)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : Moonster
ECRITS : 438
Localisation : Je te conseille de te retourner. Maintenant.

+ d'infos
Relations:
avatar
Arelan MacDuncan
Modératrice

MessageSujet: Re: Icelynn Fridhilde   Mar 30 Déc - 23:53

Allright ! Tout est bon ! T'es validée, (re)bienvenue dans l'entreprise ! x'D

______BADSTORIES___________
#99cc66


Just don't break the rules and play nice and I'm sure we'll all get along ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Icelynn Fridhilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la forteresse de l'ost ; l'esplanade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once upon a (bad) time :: Gestion de la communauté :: Validés :: Humains-




Nos Amigos !