AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noir silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PUF : YellowKaala/Mariooo.
ECRITS : 53
Age : 20
avatar
Rin Fletcher
Allergique aux livres

MessageSujet: Noir silence   Lun 1 Sep - 6:22

    MERDE!

    Le si joli mot s’échappa de la gorge de la jeune secrétaire, les yeux écarquillés accompagnés d’un frigorifiant frisson dans le dos.


    Il était cinq heure moins cinq.
    Rin venait tout juste de finir la relecture d’un énorme contrat de sa patronne passé avec un client assez important. Elle devait s’assurer qu’il n’y avait aucune erreur, que toutes les formalités étaient respectées et qu’aucune page n’était pliée, bref que tout soit parfait. Comme elle devait l’avoir déposé dans le pigeonnier de Mme Eriksen pour que celle-ci l’ait en arrivant de la fin de semaine, elle devait absolument l’avoir fini pour ce soir. Elle avait lâché un grand soupir de succès en se calant légèrement dans sa chaise, satisfaite de pouvoir enfin finir sa semaine, qui n’avait pas été des plus reposantes. C’est avec un petit sourire aux lèvres qu’elle prit une gorgée de thé de sa tasse thermos sans couvercle –Elle l’avait enlevé plutôt pour laisser son contenu brûlant se refroidir un peu et ne l’avait pas remis par après. Il était temps de tout remballer pour retourner chez soi. La blonde se tourna alors vers son ordinateur afin de fermer ses pages restantes et de l’éteindre et agrippa au passage un dossier qu’elle voulut replacer de l’autre côté de son bureau. Mouvement trop vite, il accrocha son thermos. Celui-ci tomba lourdement à côté du précieux contrat, le peu de contenu qu’il restait se répandant sur ses feuilles.

    Son cœur manqua un battement.

    La voilà donc, impuissante, ne pouvant que sacrer. Non seulement son travail avait été gâché, mais aussi celui de Katja, et ça, ça posait un gros problème. Elle avait été négligente une seconde, et elle pouvait perdre son travail en un claquement de doigt. Le premier réflexe que Rin eu fut d’arracher le contrat de son bureau, sauvant ainsi le peu de dernières pages non atteintes par sa boisson. Elle avait presqu’envie de pleurer, comme tous ses efforts s’étaient envolés en cendre. Elle se pressa à mettre le contrat en lieu sûr –du moins, ce qu’il restait des pages valables, dont la page des ô-combiens précieuses signatures-, nettoya son bureau et se replongea dans ses pensées pour trouver une solution. Malheureusement pour elle, il n’y avait qu’un chemin : Rester pour réécrire le contrat, au complet. Ne pouvant pas se permettre de le remettre en retard, elle ne pouvait que le remettre ce soir pour que Katja l’ait à son retour lundi. Le visage enfouit dans ses paumes et ses coudes sur son bureau, elle cherchait le comment de sa solution. Kat’ étant déjà partie, impossible de lui expliquer la situation –elle ne l’aurait pas fait, de toute façon. - mais surtout qu’elle ne pourrait pas faire réimprimer les parties manquantes car seule la dame les possédait sous version informatique. De plus, même si la blondinette voulait s’infiltrer, sa patronne avait surement fermé son bureau à clé. Probablement que personne d’autre dans l’étage, ni même dans le bâtiment complet n’aurait pu l’aider.

    Désespérée, la nouvelle jeta un coup d’œil aux pages gâchées. Un brin d’espoir lui illumina avec peine le visage lorsqu’elle constata que l’écriture était encore visible malgré les importantes tâches de thé. N’allez pas croire qu’elle n’allait que les remettre dans le paquet; l’esthétique comptait presque qu’autant que son contenu. Mais au moins, elle pouvait le recopier. Comme ses signatures étaient intactes, elle n’avait qu’à recopier … Tout le contenu gâché. Et c’était plus que le ¾ de l’entente. Prit d’un sanglot de corps, Rin ne put que se résigner à tout refaire, en plus de la mise en pages et tout le reste afin de passer inaperçu. N’ayant que d’autre choix que de rouvrir son ordi, elle en profita pour aller se rafraichir le visage dans la salle de bain avant de commencer.

    Il était maintenant 10h30 passé.
    Complètement anéantit mentalement et émotionnellement, la fatigue et la faim avait presque eues raison d’elle, mais elle avait fini. En plus d’avoir eu une grosse semaine, elle s’était battue avec sa concentration et son efficacité pendant 5h de plus. Ça avait porté ses fruits, au moins : Son travail était impeccable, et à moins que Katja mesure au millimètre près la mise en page, elle n’y verrait que du feu. Mais maintenant, Rin devait absolument retourner à la maison. Elle ne referait rien de sa fin de semaine, pour sûr. Son corps ne voudrait jamais sortir du lit. Épuisée, elle s’était rendue à sa station habituelle pour sauter dans l’avant dernier train de la soirée. Ah, non. Le dernier finalement, l’avant dernier vient de lui passer sous le nez. Le malheur n’arrive jamais seul, faut croire. La jeune fille avait le moral à zéro, l’esprit exténué et le corps à plat. Devant attendre le prochain train, elle se résigna à aller acheter de quoi manger au petit dépanneur de la ga--- Ah non, Il était fermé aussi. Normal à cette heure.

    Une fois dans son siège, elle ne pouvait pas se plaindre du brouhaha habituel de l’heure de pointe au moins : son wagon était désert. Il n’y avait que le résonnement des roues frottant sur les rails qui se faisait entendre. Se prenant le front avec une main, elle frotta son visage afin d’essayer de dissiper son mal de tête. Ses yeux s’étaient fermés un instant, Elle se sentait si bien tout d’un coup. Si elle pouvait les laisser comme ça, et juste s’endormir, même si ce n’était pas son lit… Non! Non. Elle releva la tête d’un trait. Rin avait horreur de s’endormir dans les transports en commun ou les lieux publics. Elle se raidit, les mains froissant sa jupe qu’elle avait posées sur ses cuisses. Rin devait s’occuper, histoire de ne pas céder à la fatigue. Regarder dehors, c’était une bonne activité cru-t-elle. Seul détail, il fait noir comme dans un four. Le silence plombant n’aidait pas non plus à garder ses sens éveillés. Il ne lui restait que son esprit exténué pour lui tenir compagnie. La petite bonde se mit alors à « analyser » sa situation. Sur le fait que peu de personne prenait le train à cette heure, que finalement, le paysage n’était pas si noir que ça, … avec les lumières de la ville. … Et que si elle devait donner une couleur au silence, ça serait le noir. … Noir silence, pas mal. … comme idée… même que…

    Elle cognait déjà des clous.



(Désolé s'il y a des bouts qui sont pas tout à fait claire, je suis presque tout aussi fatigué que Rin! xD )


Dernière édition par Rin Fletcher le Dim 21 Sep - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : mlp.kaos
ECRITS : 739

+ d'infos
Relations:
avatar
Gun Jeager
Modératrice

MessageSujet: Re: Noir silence   Mar 2 Sep - 0:04

Si par désert, elle entendait vide de tout individu importun, elle avait raison : mis à part quelques travailleurs exténués, le wagon était désert. S'étant assis tout au fond, près d'une des fenêtres, vêtu de son coupe-vent aux couleurs sobres, les cheveux en bataille ramenés vers l'arrière et les yeux baissés sur le sol, un écouteur négligemment posé dans l'oreille, il avait l'apparence d'un étudiant de fac qui revenait d'une longue soirée d'études intensives.
En réalité, il avait passé la journée à courir un peu partout, autant pour éviter le barrage de police près de la galerie Kitsune - qui avait été forcée de fermer après son [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], afin de laisser suffisamment de temps aux nettoyeurs de désinfecter l'endroit et de s'assurer que l'odeur de la peinture en aérosol serait disparue pour de bon - que pour éviter de croiser un autre "[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] " qui aurait pu le déranger dans ses jeux.

Après la tombée du soleil, il s'était dit qu'il valait mieux rentrer. Il avait réussi à prendre le dernier wagon qui se rendait au centre-ville, pour pouvoir prendre le dernier autobus qui menait tout près du Golden District. Ne lui resterait qu'à marcher jusqu'à la villa d'Elvio, et s'effondrer tête la première dans le lit.
Il ne sur trop ce qui le poussa à tourner les yeux à côté de lui, de l'autre côté de l'allée, mais en le faisant, il repéra une pauvre jeune femme en proie au sommeil. Si sa queue avait été visible, elle se serait mise à se balancer malignement de droite à gauche, comme une idée lui venait en tête.

Du biais de l'oeil, lorsqu'il constata qu'elle avait fermé fermé "pour de bon" ses paupières, il rompit le silence d'un claquement de langue, sans bouger de sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : YellowKaala/Mariooo.
ECRITS : 53
Age : 20
avatar
Rin Fletcher
Allergique aux livres

MessageSujet: Re: Noir silence   Mar 2 Sep - 1:04



    Toc.

    D’un petit sursaut, la blondinette releva la tête et chercha du regard la provenance du bruit. Enfin, elle n’arrivait même pas à identifier le bruit en tant que tel tellement la fatigue la hantait, alors à quoi bon essayer de savoir d’où il venait? C’est en lâchant un soupir déprimé qu’elle se massa son visage de ses paumes. Rin repassa encore une fois son regard dans son wagon, pour y remarqué quelqu’un d’autre. Bien vite cependant ses yeux se déplacèrent sur le paysage, par politesse et pour se demander où ils étaient rendus. Ses paupières recommençaient à être lourdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : mlp.kaos
ECRITS : 739

+ d'infos
Relations:
avatar
Gun Jeager
Modératrice

MessageSujet: Re: Noir silence   Mar 2 Sep - 1:11

En la voyant tressauter, une décharge d'adrénaline et d'excitation le saisit, alors qu'il cacha un petit sourire malin derrière son col. Toujours du biais de l’œil, il observa sa victime tenter de retrouver ses repères en zieutant un peu partout, avant de détourner son attention vers la fenêtre et le paysage obscure qui défilait de l'autre côté, s'apaisant à nouveau.

Alors à nouveau, il rompit le silence, d'un claquement de doigt, cette fois. Cependant, au lieu d'en rester là et de ne pas bouger, il modifia les traits de son apparence, afin de se métamorphoser. Ni en Kim, Ni en Alexa, ni en passager invisible : en Rin elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : YellowKaala/Mariooo.
ECRITS : 53
Age : 20
avatar
Rin Fletcher
Allergique aux livres

MessageSujet: Re: Noir silence   Mar 2 Sep - 1:23


    Rin plissa le nez lorsque le claquement de doigt se fit entendre, concluant que le bruit d’avant venait bel et bien de l’autre passager. Lentement, elle tourna la tête vers l’étudiant, l’air bête afin de faire passer le message. Sauf que ce n’était plus l’étudiant. C’était elle-même.

    -…

    Sa mine grave s’était évaporée et fut remplacé par une expression… perdue. Un bon trois seconde se passa, Rin étant toujours figé sur son double.

    -…

    Elle porta sa main à son visage, plissant celui-ci d’inconfort.

    -Fuck, je me suis endormie.

    Dit-elle dans le vide, d’un ton plat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : mlp.kaos
ECRITS : 739

+ d'infos
Relations:
avatar
Gun Jeager
Modératrice

MessageSujet: Re: Noir silence   Mar 2 Sep - 2:12

En la voyant tourner la tête vers lui, il fit de même, lui offrant le plus joli sourire qu'il pouvait lui offrir avec ce nouveau visage. Comme muette de stupeur - sans parler d'incompréhension - sa victime la jeune femme l'observa un moment. Le moment s'étira en quelques minutes. Enfin, elle renonça à toute explication, son esprit logique prédominant sa fatigue de toute évidence apparente:
- Fuck, je me suis endormie.
Gunthaer fut saisi d'un remuement brusque des épaules, comme il porta vivement sa main à sa bouche pour empêcher son fou rire. Alors plutôt que de lui vendre du rêve, sans vouloir faire de jeu de mots, il préféra y aller plus doucement.
- C'est ce qui arrive lorsqu'on travaille trop tard ♫ !
pépia l'homologue de Rin, sur un ton bien plus vigoureux que le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : YellowKaala/Mariooo.
ECRITS : 53
Age : 20
avatar
Rin Fletcher
Allergique aux livres

MessageSujet: Re: Noir silence   Mar 2 Sep - 2:33



    - C'est ce qui arrive lorsqu'on travaille trop tard ♫ !
    -Non mais de quoi tu mêles?!


    Grogna-t-elle, énervée d’être tombé dans les bras de Morphée. La Rin originale serra la mâchoire, portant son regard vers le sol, un peu sur le côté. Non seulement s’être endormi la frustrait, mais en plus se rappeler que si elle en était là, c’était de sa faute. Elle remonta ses yeux pour les encré dans ceux de son clone. Cachant légèrement sa perturbation à se voir aussi … « énergétique », la jeune tenta de déchiffrer la présence de l’autre.

    -Pourquoi tu es ici?

    Autant y aller dans le simple. Était-ce un reflet de son ancien elle qui venait la hanté? Peut-être une Rin parallèle si elle n’avait pas renversé sa tasse plus tôt dans la journée? … Ou peut-être simplement que son cerveau s’amusait avec elle à lui faire faire des rêves stupides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : mlp.kaos
ECRITS : 739

+ d'infos
Relations:
avatar
Gun Jeager
Modératrice

MessageSujet: Re: Noir silence   Mar 2 Sep - 2:46

« Non mais de quoi tu te mêles?! »
L'usurpateur éclata d'un rire cristallin, incapable de se retenir. Quelle réaction subite ! C'était beaucoup trop amusant ! Il jeta un bref regard vers les passagers à l'air morne, s'assurant que ceux-ci n'interviendraient pas dans son jeu, avant de se tourner vers sa victime aux yeux cernés d'épuisement.
- Pourquoi tu es ici?
- You tell me ~
Il porta une main à son menton, ayant l'air de réfléchir.
- C'est Freude qui disait que que le rêve était l'accomplissement d'un désir inconscient... Son sourire s'affina, alors qu'il posa sa tête dans sa main, prenant ses aises.
- Hee hee, does that mean you secretely desire yourself ?... ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : YellowKaala/Mariooo.
ECRITS : 53
Age : 20
avatar
Rin Fletcher
Allergique aux livres

MessageSujet: Re: Noir silence   Mar 2 Sep - 3:34



    La première plissa le nez devant l’arrogance… D’elle-même?

    - C'est Freud disait que que le rêve était l'accomplissement d'un désir inconscient...
    -Qu’est-ce que t’as à sourire comme –
    - Hee hee, does that mean you secretely desire yourself ?... ♥
    -… Wait what?

    Incertaine d’avoir bien entendue, sa bouche s’entre-ouvrit légèrement. Les encrages de son esprit exténués s’engrenaient avec une certaine difficulté.

    -…

    Ses réflexions engourdies, elle conclut que puisqu’elle n’avait pas eu de bon sexe depuis un bon moment et qu’elle menait souvent la danse en se contentant de peu (Rarement son principe d’échange de services lui rapportait du plaisir en bonus, soit parce que son partenaire était avare, soit parce qu’il n’en n’avait simplement pas le talent.), ce qu’avançait son double faisait du sens (du moins, son résonnement boiteux lui affirmait). Elle lui tira une moue, comme pour lui donner raison, mais peu convaincu de vraiment l’exécuter.

    -Qu’est-ce que tu me veux, exactement?

    Se risqua-t-elle, méfiante, reculant la tête légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : mlp.kaos
ECRITS : 739

+ d'infos
Relations:
avatar
Gun Jeager
Modératrice

MessageSujet: Re: Noir silence   Mar 2 Sep - 3:45

Sa victime avait entrouvert sa bouche, muette de stupeur à nouveau. Il lui crut même déceler un léger absentéisme, dans son regard : comme si les nappes de son esprit tentaient de mettre un sens à toute cette situation - ce "rêve" en l’occurrence - irréel/le. Il avait bien fait de s'installer : il avait anticipé certaines longueur de son interlocutrice à cause de la fatigue qu'il avait lue dans son regard.

Bientôt, l'ennui prit la place de la fatigue, comme elle semblait lui accorder raison. Derrière son visage hermétique, il sentit son sourire se crisper. Quel genre de raisonnement pouvait bien pousser quelqu'un à une conclusion aussi erronée!? Dire qu'il ne s'amusait pas comme un fou aurait été mentir.
- Qu’est-ce que tu me veux, exactement? se risqua l'autre, lui ouvrant la porte, lui faisant signe qu'elle était toute ouïe.
Lui se leva de son siège, se coula en silence vers elle.
- La question ne serait pas plutôt, qu'est-ce que toi, tu veux ?... Il lui demanda, prenant place à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : YellowKaala/Mariooo.
ECRITS : 53
Age : 20
avatar
Rin Fletcher
Allergique aux livres

MessageSujet: Re: Noir silence   Mar 2 Sep - 4:05



    - La question ne serait pas plutôt, qu'est-ce que toi, tu veux?...
    - On est la même personne, tu devrais le savoir!


    Grimaça-t-elle, agacé du petit côté hautain que sa jumelle avait. … Était-elle vraiment comme ça, elle aussi, sans qu’elle le sache? Bah, ce n’était qu’un rêve après tout. Ne quittant pas du regard les mêmes yeux que les siens, elle croisa les bras et se laissa mollement glisser dans son banc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : mlp.kaos
ECRITS : 739

+ d'infos
Relations:
avatar
Gun Jeager
Modératrice

MessageSujet: Re: Noir silence   Dim 7 Sep - 3:47

Il se dit que la raison qui l'avait poussée à croire une telle histoire abracadabrante devait être la fatigue. Inutile de se triturer les méninges pour si peu. Après quoi, un petit sourire victorieux releva ses lèvres, à l'idée que son bluff de plus tôt s'avérait vrai. Combien de travailleurs s'acharnaient à leur tâche ? Combien de travailleurs s'acharnaient à leur tâche, au dépit de leur santé physique ?

Une main sur la surface du banc de cuir, le corps éclairé par les lumières intermittentes de l'extérieur, l'homologue de Rin posa un genou sur le banc, s'avançant à trois pattes vers sa jumelle, qui elle, vivant tout de même un instant de scepticisme, avait croisé ses bras et s'était laissé mollement glisser sur le blanc, comme curieuse de voir ce que ce "rêve" lui réservait. Très bien, il relevait le défi.

Au lieu de directement attaquer le plat de résistance, il se fit plus insidieux, ramenant ses mains aux siennes pour lentement lui décroiser les bras, et, lorsqu'il les jugea suffisamment écartés, vint lui coller le haut des épaules au mur et à la fenêtre, en venant s'emmitoufler contre elle.
Sans quitter son regard du sien, le miroir pencha la tête, frôlant son nez du sien, étouffant un petit gloussement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : YellowKaala/Mariooo.
ECRITS : 53
Age : 20
avatar
Rin Fletcher
Allergique aux livres

MessageSujet: Re: Noir silence   Mer 17 Sep - 19:12



    Reculant la tête à son approche, l’original ne quitta pas un instant des yeux sa copie, essayant de percer ses pensées. Lorsque l’autre lui prit les mains, son regard prit l’expression d’une interrogation blasé, se laissant mollement faire mais prêt à réagir au moindre mouvement brusque. Le mouvement doux et chaleureux de son reflet lui donna un frisson, à moitié d’inconfort et l’autre moitié de … quelque chose, et colora en rose le visage de la victime. Il approcha son visage du sien et, inconfortable, cette dernière entrava la suite du mouvement avec une pression de genoux entre eux deux.

    -Okay, ça va Rin, tu t’es assez amusé.

    Lui dit la vrai, tourna le visage pour lui rajouter une barrière de plus, mais n’insista pas plus, pour savoir à quel point son double était plus aventureuse qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PUF : mlp.kaos
ECRITS : 739

+ d'infos
Relations:
avatar
Gun Jeager
Modératrice

MessageSujet: Re: Noir silence   Dim 28 Sep - 23:05

Bien qu'il avait clairement vu la réceptivité chez l'autre, il fut interrompu dans son geste par les genoux de Rin, qui venait de les replier. Il pencha sa tête sur le côté, perplexe. Pas de baiser ?
« Okay, ça va Rin, tu t’es assez amusée. »
La vraie Rin avait détourné son visage et détaché son regard du sien, jetant plutôt un coup d’œil à la fenêtre pour pouvoir se situer... et ignorer son double.

De son côté, Gunthaer fit la moue. Il n'était pas vraiment attiré par la perspective de se servir un repas mal-réchauffé. Alors plutôt que d'insister et courir le risque de se retrouver avec l'amer goût d'un refus, il obtempéra à sa demande et se rétracta docilement. Mais au lieu de reprendre sa place sur son banc et de faire comme si rien ne s'était passé - puisqu'il s'agissait d'un "rêve" pour le peu qu'elle y pensait - il garda un contact moins envahissant, en croisant ses bras pour pour les appuyer sur les genoux de Rin, et poser sa tête dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Noir silence   

Revenir en haut Aller en bas
 

Noir silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Arche du Dragon Noir
» Les dragons du Vol Noir
» Un murmure dans le noir.
» Combattre l'hydre elfe noir !
» Probleme ecran noir Borne MVS (noir et rouge) Seeben 2 slots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once upon a (bad) time :: Avant de jouer... :: La bibliothèque :: Rp's terminés / abandonnés-




Nos Amigos !